Soin Massage Magnétisme

formation de psycho chamanisme au canada

pour info: mes amis jean jacques et Jocelyne m'ont signalé que  l hermitage est fermé et que les stages étaient supprimés et pour plus d'infos voir le site

http://www.psycho-chamanisme.com/presentation.html 

et que les consultations étaient maintenus mais je voulais garder le texte sur le stage que j'avais fait avec jean jacques, tout en sachant qu'ils ne font plus de stages

merci de votre compréhension

 

 

 

STAGES PSYCHO-CHAMANIQUES (sont supprimés depuis)

QUÊTE DE VISION… DE SENS

 

Un rite de passage vers soi.

 

  • Compréhension du chamanisme tribal traditionnel dans une perspective psychologique et sociologique planétaire et moderne pour favoriser la guérison et la connaissance de soi.
  • Intégration à l'acte chamanique d'archétypes occidentaux (symbolique, mythe, mystique...).
  • Apprentissage de techniques chamaniques : quête de vision (de sens) par des méthodes nouvelles et originales de visualisation; « voyage » chamanique (introspection) dans le «monde autre» (inconscient) par les rêves et autres procédés tels libération des entités et rappel de l'àme.
  • Expérimentation d'un itinéraire en 4 étapes, à la fois psychologiques, mystiques (nuits de Jean de la Croix) et chamaniques.
  • Développement personnel par la libération de sa souffrance («esprits maléfiques») favorisée par l'ascèse (solitude et silence) chamanique qui brise les mécanismes de défense causant des problèmes de santé, dysfonctionnalités, insatisfactions…

 

Activités.

 

  • Solitude, silence, parfois jeûne et veille.
  • Exercices et enseignements de groupe.
  • Accompagnements individuels

 

Durée: 4 ou 8 jours.

 

Lieu: Ermitage Clair-Obscur, 2034 chemin du Haut-des-Côtes, Lac Simon (Outaouais) J0V 1E0

INTERVENANTS- GUIDES

 

JEAN-JACQUES DUBOIS PH.D. : Docteur en sciences (anthropologie, psychologie, sociologie, histoire) des religions, psychochamanologue, guérisseur, psychothérapeute, auteur, conférencier.






JOCELYNE TOUSIGNANT PH.D. : Docteure en anthropologie (sa thèse porte sur des chamanes-guérisseurs indiens du Mexique), chamanologue, guérisseuse, psychothérapeute.

 

 

 

 

 

 

 

Consultations

Voici une conception thérapeutique nouvelle et originale, voire révolutionnaire. Pourtant elle est en réalité une version occidentale actuelle complexifiée de l' antique conception chamanique de la maladie (psychique et physique) et de la guérison

Une thérapie de l' être humain dans sa totalité

Dans le psycho-chamanisme, l' individu est considéré indivisible en lui-même, âme et corps. Il est vu comme indissociable de son milieu familial et social, de son ethnie, de l' ensemble du monde. On comprend, en outre, qu' il est imprégné de son héritage ancestral et s' insère même dans le parcours de l' humanité (son passé, son présent, son devenir). Il est donc soumis aux lois génétiques du développement (croissance personnelle, évolution) que les théories systémiques du désordre (transgression) et de la complexité (guérison) nous révèlent.

« Je est un autre »

Cette expression du poète Arthur Rimbaud nous aiguillonne sur une réalité cruciale : on s' imagine être quelqu' un alors qu' on est personne, ou beaucoup trop à la fois. Ou, si l' on veut, on est trop indifférencié, trop fusionné. Maillon dans les chaînes inconscientes des souffrances, on est aux prises avec ce qui nous dépasse et nous emprisonne.

Quelles sont les conséquences de ce constat sur l' individu, sa santé, son développement? Pourquoi faut-il se dégager de ses entraves, rompre ses liens névrotiques, se rebeller?

Les réflexions qui suivent explorent ces questions et montrent finalement comment la thérapie psycho-chamanique prétend parvenir à aider les personnes sur cette voie de l' individuation par l' exposé des outils conceptuels et pratiques qu' elle utilise.

La fusion : ce « nous qui nous noue »

L' individu est en bonne part le produit des souffrances refoulées, des désirs et des valeurs morales que lui a transmis son milieu. Il est influencé, « possédé » par ses parents, ses beaux-parents, ses amis, ses collègues et ses ancêtres. Bref, ses désirs, ses peurs, ses préjugés, ses échecs, ses malheurs, ses maladies, ne lui appartiennent pas ou peu. L' individu est avant tout ses chaînes inconscientes qui l' enchaînent aux autres, le fusionnent à son entourage et à ses aïeux.

La fusion est le contraire de l' union puisqu' elle engendre la confusion, le nivellement des différences et la mort de l' identité. Dans sa douleur, l' individu ressent une souffrance qui est non seulement la sienne propre, mais aussi celle de sa communauté. Dans cette situation peuvent surgir les dysfonctionnalités, la co-dépendance, les conflits, la détresse, l' angoisse, enfin tout malaise risquant de conduire jusqu' à la maladie. Le chamane parlera de possession, de vengeance des esprits ancestraux, et de mauvais sort; le mystique chrétien de péché et d' aliénation au monde; les psychothérapeutes de patterns et de programmation.

L' individu est tout de même un acteur, victime et bourreau de lui-même et des autres, esclave et maître, captif et geôlier. Le mal-être qu' il ressent constitue la dynamisation de sa propre souffrance refoulée. Les dysfonctionnalités de la communauté (couple, famille…) s' incarnent dans l' individu le plus sensible et le moins apte à refouler. Celui-ci devient alors le sacrifié du système. Des informations contradictoires entre ce que le conscient croit savoir et ce que l' inconscient (personnel, collectif et transgénérationnel) lui dicte, peuvent rendre très souffrant.

De la confusion à la communion

La thérapie psycho-chamanique est systémique car elle considère l' individu imbriqué dans les ensembles auxquels il appartient (couple, milieu de travail, notamment). Le mal-être et la maladie le plus souvent sont pensés comme le symptôme de déséquilibres : celui symbolique de l' individu malade, et celui correspondant de sa famille et de sa communauté. C' est la globalité du système qui est en cause. La maladie permet à celui-ci de survivre, d' y maintenir le statu quo. La guérison véritable implique donc la transformation systémique de l' individu et de son environnement. En résulte une émergence libératrice de souffrances refoulées. La santé s' améliorera par la défusion progressive aux autres. Défusion totale égale santé totale.

Donc la (con)fusion où prédomine ce « nous qui nous noue » devra peu à peu faire place à la défusion, au « Je-Tu » (Je - trait d' union- Tu). Ensuite se crée un espace de liberté essentielle à la construction du rapport amoureux; le trait d' union est communion. Parce que nos valeurs morales, nos désirs, et même une bonne part de nos souffrances ne sont pas les nôtres, il est important de les dépasser, de sortir de nos compulsions* pour obéir à nos pulsions**. Il est nécessaire pour cela de bouleverser son quotidien et ses habitudes, jusqu' à parfois s' isoler en ermitage un certain temps.

Cette démarche est souvent troublante mais salutaire. Elle permet d' accéder à de nouvelles valeurs plus personnelles, de prendre une saine distance des autres et de parvenir à plus de complexité. En apprenant à aimer moins mais mieux on peut reconstruire un rapport équilibré, libre et harmonieux aux autres, à la famille et au travail. La complexité n' est pas la complication : elle unit, organise, articule les éléments les uns aux autres. Les éléments du système complexifié sont davantage interreliés et harmonisés, alors que la complication c' est le conflit, la confusion et le désordre. « La pensée complexe permet d' unir des éléments que rien ne semble unir pour créer une unité multiple » (Edgar Morin). Unifier ce qui est multiple et conflictuel.

*La compulsion est un acte que l' on accomplit en général de façon répétitive et morbide. Elle empêche la libération de l' angoisse et de la souffrance. Résister à la compulsion peut donc être un acte très souffrant.
**La pulsion est une poussée inconsciente, habituellement refoulée. La pulsion actualisée crée de la nouveauté en transgressant son ordre, ses patterns, ses compulsions. Pourtant obéir à une pulsion provoque culpabilité et même honte.

La rencontre du chamane et du psychothérapeute

Depuis l' aube de l' humanité, le chamane est le spécialiste du sacré, avant même la venue du prêtre et des religions. Il est le personnage qui peut circuler entre le monde des hommes (monde visible) et le monde-autre (invisible) grâce au rêve ou à la transe (voyage chamanique). élu par les esprits, il en est pourtant le maître. De lui relève la santé de son groupe, l' approvisionnement en gibier, les bonnes récoltes, la protection contre les sorciers d' autres tribus, l' harmonie sociale et cosmique. Il y parvient par ses transactions avec les divinités puisque les humains dépendent d' elles. Une société à chamane possède une pensée animiste, attribue à chaque aspect de la nature une divinité, un esprit. Elle conçoit la personne comme dotée non seulement d' un corps mais d' un esprit (âme) ou de plusieurs. C' est d' ailleurs par son esprit et de façon volontaire que le chamane se rend dans le monde-autre pour régler les problèmes de son groupe. Par exemple il ira y récupérer l' esprit égaré d' un malade car on croit qu' il est alors perdu, voire capturé par des divinités et emmené dans leurs lieux, dans le ciel, ou dans le monde souterrain.

Le chamaneLe psychothérapeute
Il circule aisément dans le « monde- autre » qu' il connaît bien parce qu' il l' a bien exploré. Il circule aisément dans l' inconscient de son patient qu' il connaît bien parce qu' il l' a bien étudié.
Il y rencontre des esprits maléfiques qui donnent la maladie et la mort; il y rencontre aussi des esprits bénéfiques qui donnent la santé et la vie. Il y découvre des émotions pénibles (souffrances ou pulsions de mort) qui donnent la maladie et la mort. Il y découvre aussi des ressources (forces ou pulsions de vie) qui donnent la maladie et la mort.
C' est grâce à la maîtrise de ces esprits qu' il guérit les maladies physiques ou psychiques; les esprits bénéfiques chassent et remplacent les esprits maléfiques. C' est grâce à la maîtrise de certaines théories (la pensée de Freud, de Jung, de Janov, etc.) que les maladies physiques ou psychiques guérissent; ces théories permettent de dynamiser les ressources du patient qui chassent les émotions pénibles et les maladies.

à la lumière de ces correspondances entre chamanisme et psychologie, le thérapeute occidental peut désormais comprendre une foule de phénomènes paranormaux, qu' il considérait auparavant comme folie et peut approfondir ses connaissances des maladies physiques et psychiques que bien souvent il ne réussissait pas à guérir. L' ensorcellement et la possession peuvent maintenant être au coeur de sa compréhension des troubles physiques et psychiques. L' exorcisme et l' adorcisme peuvent constituer l' essentiel de ses outils thérapeutiques. Ces compétences fait de lui un psycho-chamanologue.

Pour en savoir davantage sur les fondements de la thérapie psycho-chamanique, on peut lire le texte suivant : (à télécharger en PDF) « Approche psycho-chamanique de la maladie et de la guérison »



25/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres